Etudiant en lettres et déjà écrivain !

Simon Hafi ancien élève de notre collège et lycée, est l’auteur de « La Nouvelle » son premier roman, écrit à 19 ans.

Jeune étudiant en lettres, âgé de 19 ans, Simon Hafi est originaire de Dunkerque. Son roman « La Nouvelle », parut début mai aux édition Sydney Laurent, est l’aboutissement de plusieurs années de travail. « J’y ai consacré environ deux années de travail, c’est un peu mon bébé ».

PASSIONNE DEPUIS L’ADOLESCENCE

Un travail qui est avant tout une passion qu’il entretient depuis son adolescence. « J’ai commencé à écrire au collège, des poèmes pour mes meilleurs amies. C’était sur des petits bouts de papier et j’essayais, déjà, d’avoir un style poétique. En grandissant, j’ai écris beaucoup de lettres, ça m’a libéré. J’ai toujours besoin d’écrire », ajoute-t-il sur un ton nostalgique.

D’ailleurs, le jeune auteur n’exclut pas l’idée d’en faire son métier, à la fin de ses études. « J’aimerai vraiment devenir écrivain, et pouvoir en faire mon métier. Cependant, j’ai conscience qu’il est très difficile, avec la conjoncture actuelle, de vivre d’une telle activité. »

LA MYSTÉRIEUSE JEUNE FILLE

Le roman est né dans sa mémoire, suite à une rencontre avec un fille qui semble mystérieuse, au lycée. Ce mystère va guider sa plume jusqu’à l’aboutissement de cet ouvrage qui est dédié aux adolescents et jeunes adultes. « Il est tout autant destiné aux adultes qu’aux adolescents.J’y ai incorporé un style d’écriture soigné et avancé ainsi que des sujets quotidiens auxquels tout le monde peut s’identifier. »

L’histoire cherche à véhiculer des ressentis sur la vie de tous les jours, comme le bien, le mal, l’amitié ou encore la loyauté. L’intrigue quant à elle, est fondée sur une éventuelle disparition, avec trois personnages majeurs dont Ali,le protagoniste.

(Article du Phare écrit par Michèle MILHEM)

 

Related Posts

%d blogueurs aiment cette page :